RENCONTRE AVEC MAHMOUD BEN MAHMOUD

RAMDAM FESTIVAL TOURNAI 2019 - Rencontre avec le Réalisateur Mahmoud Ben Mahmoud
TANIT D'OR aux journées cinématographiques de Carthage pour " FATWA "

A propos du Soufisme et de son film

Mahmoud Ben Mahmoud remporte le TANIT D'OR de Carthage
pour son film " FATWA "

FATWA de Mahmoud ben Mahmoud

Mahmoud ben Mahmoud , réalisateur belgo tunisien est né à Tunis en 1947. Il vit dans une famille aisée dont le père est à la fois théologien, amateur d’arts et de littérature. Il reçoit une éducation ouverte et l’Insas l’accueille pour le diplômer dans la section cinéma. Il fréquente aussi l’ULB en section histoire de l’Art et en journalisme.

Parmi ces courts-métrages il faut retenir  « Escurial »   et « Les Vieux « 

Fictions et documentaires sont des centres d’intérêt qu’il développe durant toute sa carrière.

 Parmi ses nombreux longs-métrages « Siestes Grenadines » décrit déjà la société tunisienne d’avant la révolution .On y découvre les maux qui gangrène toutes les  sociétés : affairisme, corruption, violence de tous ordres.

 Mahmoud Ben Mahmoud partagé entre l’Europe et la Tunisie a parfaitement intégré ces deux espaces avec un esprit de tolérance , propre au soufisme qu’il  évoque à plusieurs reprises dans son dernier film «  FATWA »

FATWA est œuvre forte, engagée qui décrit une société tunisienne ambiguë  partagée entre un islam obscurantiste et une vie où l’égalité homme femme  reste un problème majeur.

 Le synopsis est simple : un père , travaillant dans le secteur du tourisme en France , apprend le décès de son fils , suite à un accident de moto.

Sur le sol natal il va de découvertes en découvertes. Son ex épouse ,femme libérée , écrivaine, engagée politiquement est marquée par une Fatwa et vit sous protection policière. Le père va enquêter sur la mort de son fils et découvrir que les salafistes l’ont manipulé . Il prendra conscience que les « demeurés « de l’Islam sont les meurtriers d’un fils qui n’avait pas abdiqué l’amour de sa mère.

 Les protagonistes sont forts , notamment ce portrait de mère progressiste qui ne renie jamais ses convictions. Comédiens , images, sons, scénario ; tout est remarquable. Mahmoud Ben Mahmoud nous donne à voir un film de très grande  qualité qui inquiète sur l’évolution du pays le plus moderne du monde arabe.

                                                                                           Robert Lombaerts